Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu 'Infos pratiques' | Aller au menu 'En un clic' | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Saint Mathieu de Tréviers

Actualités

Accueil >  ActualitésCour “Oasis” de l’école Agnès Gelly : les ateliers participatifs ont débuté

Cour “Oasis” de l’école Agnès Gelly : les ateliers participatifs ont débuté

Publié le 3 mai 2021 - Thèmes : Enfance et jeunesse / Environnement

L’objectif de ce projet est de désimperméabiliser un maximum de surface en supprimant du bitume, et de végétaliser la cour d’école pour créer des îlots de fraîcheur ombragés. Plus naturel, ce futur aménagement favorisera une meilleure infiltration des eaux pluviales et permettra aux enfants de profiter d’un lieu plus agréable, notamment en période de forte chaleur.

La transformation de la cour, d’une surface de 2 200 m², comprend également la modification du préau, la création de jeux de cour, points d’eau, parcs à vélo sécurisés et protégés, et tout aménagement qui pourrait favoriser le bien-être des enfants. La piste de sécurité routière sera quant à elle préservée pour sensibiliser les élèves.

S’inscrivant dans une démarche de développement durable, le projet de cour Oasis prévoit aussi la réutilisation des eaux pour l’arrosage, la création d’un potager pédagogique cogéré par les enseignants, les élèves et les animateurs, ainsi qu’une aire de compostage pour les déchets organiques.

Une large concertation est menée

Pour faire naître un projet commun et coconstruit, orienté vers le bien-être des enfants, des ateliers de concertation sont organisés avec les équipes pédagogiques, les parents d’élèves et bien sûr les élèves.
Les enfants de CM1 et CM2 ont été sensibilisés au projet et ont été invités à réaliser une esquisse de la cour en prenant en compte le paysage qui les entoure.
Chacun a pu ensuite identifier et indiquer les espaces de la cour qu’il aimerait conserver ou au contraire voir repensé.

Projet soutenu par l’Agence de l’Eau dans le cadre du « Plan de REBOND Eau, Biodiversité, Climat ».